Pour toutes informations :

appelez-moi au
418-208-3913


écrivez-moi !



Signez mon livre d'or



Paroles

Chante avec moi

Des mots juste pour toi

Sacré Marin

Gaby

Country Blues Boy

Unir sa vie

En attendant

La Solitude

Je me souviens

J’ai tant besoin

Même si je suis un homme

C'est mon rêve

La solitude

Pardonnez-moi Madame

Un enfant de débauche

Gaby

 

Chante avec moi
Paroles et musique: Normand Verret/ André Lejeune

Introduction :

Refrain :

Chante avec moi, si tu le veux

Chante plus fort que moi, si tu le peux

Regarde autour de toi, ouvre grand tes yeux

Chante fort ta joie.

 

Trouvère  des chansonniers

Poète de l’amour  de la gaieté

Je chante d’année en années

Mais je  suis  prisonnier

Faut travailler acheter s’hypothéquer

Faut pas rêver ni s’amuser

 

Refrain :

Chante avec moi, si tu le veux

Chante plus fort que moi, si tu le peux

Regarde autour de toi, ouvre grand tes yeux

Chante fort ta joie.

 

Moi le  musicien

Je prends guitare  je fredonne mon refrain

Laissez- la  vos chagrins

Il y a les malins

Ils complotent sur notre destin

Ignorons tous ces crétins

 

Refrain :

Chante avec moi, si tu le veux

Chante  plus fort que moi, si tu le peux

Regarde autour de toi, ouvre grand tes yeux

Chante fort la joie.

  

Je suis un fanatique

Passionné sensible exotique

Je suis parfois  romantique

J’ai  mon  air  érotique 

Je veux vivre un monde pacifique

C’est mon coté patriotique

 

Refrain :

Chante avec moi, si tu le veux

Chante plus fort que moi, si tu le peux

Regarde autour de toi, ouvre grand tes yeux

Chante fort ta joie (2 fois)

 

Des mots juste pour toi
Paroles : Normand Verret / André Lejeune
Musique: Normand Verret

Il y’a longtemps que je voulais l’écrire

Cette chanson pour te l’offrir

Il ne te faut encore plus souffrir 

Mais plutôt  te réjouir

Se  briseront alors les barrières

Pour laisser passer notre amour

Je serai bien  là, à tes côtés

Heureux d’l'amour qu’ tu m’as donné

 

Refrain

Je me vois  tout près de toi

Accueille-moi,  pardonnes-moi

Redis-moi, ces mots si beaux

Vivons l’amour vivons la  vie

Ce chemin vers l’infini

 

De bonheur, de joie,  je  marche vers toi

Heureux  d’être  toujours là

À  ta  beauté je suis émerveillé

Te voir si belle viens m’enchanté

 

Notre bonheur, alors  revivra

Par temps chaud ou par temps froid

Jamais pareil la belle vie sans toi

Je garde en toi toute ma foi

 

 

Refrain

Je me vois  tout près de toi

Accueille-moi,  pardonnes-moi

Redis-moi ces mots si beaux

Vivons l’amour vivons la  vie

Ce chemin vers l’infini

 

Il y’a  longtemps que je voulais l’écrire

Cette chanson pour te l’offrir

D’autres chansons sont à venir

Elles vont par toi s’épanouir

 

 

Refrain

Je me vois  tout près de toi

Accueille-moi,  pardonnes-moi

Redis-moi ces mots si beaux

Vivons l’amour vivons la  vie

Ce chemin vers l’infini

 

Sacré Marin
Paroles : Georgette Lacroix / Musique : André Lejeune

Introduction

 

Sacré marin d’où reviens-tu

Guitare au bras sourire aux lèvres

Sur quel chemin d’étoile et d’eau

As-tu renié tout ton destin

Tu peux chanter ta liberté

On sait très bien que tu navigues

Avec tes rêves  au bout du quai

Et sans jamais partir très loin

 

Sacré marin combien de femmes

As-tu noyées dans le whisky

Combien de drames a tu pleurés

Dans les jours gris de ton ennuie 

Tu peux chanter tes aventures

Ou le chagrin de tes amours

Quand il fait nuit on est d’accord

Pour écouter tous tes refrains

 

Sacré marin pourquoi veux tu

Courir la chance ou la fortune

Quel port de mer a plus d’attraits

Que les vieux murs de ton pays

Ne sais tu pas que le retour

Est bien plus doux que le départ

Sacré marin pour voyager

Point n’est besoin de s’embarquer

 

Ne sais tu pas que le retour

Est bien  plus doux que le départ

Sacré marin pour voyager

Point n’est besoin de s’embarquer

Sacré marin pour voyager

Point n’est besoin de s’embarquer

 

Gaby
Paroles : Normand Verret / André Lejeune
Musique: Normand Verret

Gaby  Gaby  Gaby

Je t'avais promis cette chanson

Gaby mon fils mon ami

A tout problème y a une solution

Car toujours dans la vie

Il faut passer à l'action

Je voudrais pouvoir te dire

Je suis fier de mon garçon

 

Tu sais Gaby de vrais amis

C’est bon pour toute la vie

Prend l' temps d'arrêter un instant

Tu vivras longtemps

 Travailler sans s'arrêter

Tu risques de t'épuiser

Dans ton chemin chante ce refrain

Tu te rendras plus loin

 

Gaby  Gaby  Gaby

Je t'avais promis cette chanson

Gaby mon fils mon ami

A tout problème y a une solution

Car toujours dans la vie

Il faut passer à l'action

Je voudrais pouvoir te dire

Que je suis fier de mon garçon

 

Y' à des journées qu'ont semble tomber

Sans cesse recommencer

Y'a des matins qui s'passe rien

Pour gagner son pain

Travaille le jour  sort de ta court

Ouvre-toi à l'amour

Au prochain détour, ce sera ton tour

De vivre en amour

  

Gaby  Gaby  Gaby

Je t'avais promis cette chanson

Gaby mon fils mon ami

A tout problème y a une solution

Car toujours dans la vie

Il faut passer à l'action

Je voudrais pouvoir te dire

Que je suis fier de mon garçon

  

Musique

 

Gaby  Gaby  Gaby

Je t'avais promis cette chanson

Gaby mon fils mon ami

A tout problème y a une solution

Car toujours dans la vie

Il faut passer à l'action

Je voudrais pouvoir te dire

Que Je suis fier de mon garçon

 

Gaby  Gaby  Gaby

Je t'avais promis cette chanson

Gaby mon fils mon ami

A tout problème y a une solution

Car toujours dans la vie

Il faut passer à l'action

Je voudrais pouvoir te dire

Que Je suis fier de mon garçon

Que Je suis fier de mon garçon

Que Je suis fier de mon garçon

 

Country Blues Boy
Paroles et musique: Robert Leroux

Introduction :

J’ai chanté dans les bars  jusqu’à trois heures moins quart

Coucher dans les motels sans blague plutôt que dans l'char 

J’ai vu les plus belles filles entre Saint-John et Matane

Sur le bord du  Saint-Laurent en fumant ma Gitane

 

Refrain

(Country blues boy) je suis un country blues boy

(Country blues boy) je suis un country blues boy

 

Musique

 

Bienvenue au pub d'l’enfer où ont se donne  rendez-vous

Envoye une p’tite dernière, juste avant d’être bin soue

Ont sort deux trois guitares avant qu’ils soient trop tard

On commence le party et pour toute la veillée

  

Refrain

(Country blues boy) je suis un country blues boy

(Country blues boy) je suis un country blues boy

 

Musique

 

Demain je reprends la route, à huit heures du matin

Et c’est sur l’autoroute que j' chanterai mes refrains

Quand j’arriverai en ville entre quatre et cinq heures

Je retrouverai mon île  mon petit coin de bonheur

 

Refrain

(Country blues boy) je suis un country blues boy

(Country blues boy) je suis un country blues boy

 

Musique

 

(Country blues boy) je suis un country blues boy

 

Unir sa vie
Paroles et musique Normand Verret et André Lejeune

Par un matin de juillet

Mon garçon va vers sa vie

Ça m’ fait  drôle de voir là mon fils

Moi qui le vois encore  petit

 

Maintenant  tu as grandit

Vas vers elle  partage ta vie

Elle la charmante Vanessa

Qui ira là où tu vas

 

Refrain :

Quel beau jour pour toi

Quel beau jour pour moi

Quel beau jour pour nous mon grand  (2 fois)

  

Nous sommes tous là réunis

Plein d’amour de joie  d’amitié

Heureux  bonheur de vous voir là

Leur apporter un bel espoir

  

Ont dit que l’amour est éternel

Que votre vie soit la  plus belle

Que ce jour soit le plus beau

Vos souvenirs sur photo

  

Refrain :

Quel beau jour pour toi

Quel beau jour pour moi

Quel beau jour pour nous  mon grand (2 fois)

 

Ici je veux vous souhaiter

Amour santé et amitié

Même si  les difficultés

Viendront parfois vous troubler

 

Vous saurez bien les partager

Nous saurons là  à vos cotés

Avec l’amour qui sera plus fort

Quand les enfants seront à bord

  

Refrain :

Quel beau jour pour toi

Quel beau jour pour moi

Quel beau jour pour nous, mon grand (2 fois)

 

En attendant
Paroles : Reine Franché / Musique : André Lejeune

Introduction

           

J’ai pris automne  pour  un été un seul été

J’ai cueilli joies au lieu d’aimer  mais avant toi

J’ai traversé  ponts et rivière  loin de chez toi

J’ai rêvé de mille chimères toujours sans toi

 

Refrain :

En attendant en t’attendant

En regardant passer le temps

En attendant en t’attendant

En regardant passer le temps

 

Je t’ai aimé  plu que moi-même  nuit et jour

Je t’aime encore  bien plu qu’hier  mon seul amour

Quand tu me reviendras  demain  peut-être bien

J’aurai changé  monotonie  en feu de joie

 

Refrain :

En attendant en t’attendant

En regardant passer le temps

En attendant en t’attendant

En regardant passer le temps

 

De peur que la vie  nous emporte  sans souvenirs

De peur que tu ne veuilles plus  de ma chaleur

Je soignerai  ton corps ton cœur  tout à la fois

L’été s’en vient  je suis si seul  je pense à toi 

 

Refrain :

En attendant en t’attendant

En regardant passer le temps

En attendant en t’attendant

En regardant passer le temps

 

En attendant en t’attendant

En regardant passer le temps

En attendant en t’attendant

En Regardant passer le temps  (musique)  En regardant passer le temps

 

La Solitude
Paroles et musique : Normand Verret

Introduction :

 

Moi qui étais seul dans la vie

Moi qui a souffert

Souffert de la solitude

J’ai maintenant des amis

 

Toi  à qui je me suis confiée

Tu ne m’as pas trahie

Tu seras toujours mon amie

Jusqu’à la fin  de ma vie

 

Refrain :

Toi  qui es  mon ami

Que tu sois loin

Tu le resteras

Toi à qui j’ai donné  ma confiance

J’espère  qu’un jour  on ne le regrettera

  

Je  te remercie  parce que peut-être

Si  je ne t’avais pas eu

Je serais encore dans ma prison

Et qui s’appelle ma solitude

 

Refrain :

Toi qui es mon ami

Que tu sois loin

Tu le resteras

Toi à qui j’ai donné ma confiance

J’espère qu’un jour  on ne le regrettera

 

Musique

 

Toi  qui habites mes pensées

J’espère qu’un jour  tu seras près de moi

Et que nous  reconnaîtrons  plus ce mot

Et qui s’appelle  ma solitude  ma solitude

 

Je me souviens
Paroles et musique Normand Verret et André Lejeune

Je comprends  bien  à présent

Qu’y a rien  d'écrit  sur un écran

Pour affronter la vie en tout temps

Je dois accepter premièrement

Mes cheveux déjà  grisons nant 

Moins  consommer en tout temps démesurément

 

Refrain :

Je travaille ardemment

 J’en  oublie parfois mes enfants

 J’ai l’impression   quotidiennement

Qu’y a tant d’efforts inutilement

Et je rage  en pensant

Qu’ont s’enrichi  trop souvent  à  nos dépend

 

Ferons-nous,  enfin l’effort

Pour que la planète existe encore

Nous aurons tous  à partage  le décor

Et à respecter  l’accord

Ayons  cette fierté  d’abord

Et surtout il faudrait  jamais,  jamais perdre le Nord

  

Refrain :

Je travaille  ardemment

 J’en  oublie parfois mes enfants

 J’ai l’impression  quotidiennement

Qu’y a tant d’efforts inutilement

Et je rage  en pensant

Qu’ont s’enrichi  trop souvent  à nos dépend

 

Musique

 

Toi et ta sœur solennellement

Prenez ensemble  l’engagement

De toujours  bien  vous  aimez,  fraternellement

Chanter toujours  les deux en cœurs

Mettez’ y  là, votre bon cœur

Restez bien ensemble toujours   bon frère  bonne sœur

 

Musique

 

J’ai tant besoin
Paroles Guy Godin / Musique : André Lejeune

Introduction          

J’ai tant besoin d’une petite chambre

Souvenir chaud d’un si lointain novembre

J’ai tant besoin d’une lointaine paix

D’un matin gris à tendr' odeurs de prés

 

J’ai tant besoin de reproches amers

De chaînes aux pieds de prison de soleil

J’ai tant besoin d’être un enfant sur terre

J’ai tant besoin de croire à des merveilles

 

Musique

 

Redonnez-moi les chemins de l’école

Les punitions les coups de règles aux doigts

Tendres douleurs de l’enfant qu’on console

D’une chimère par un bel œillet blanc

 

Ah pourquoi donc à l’âme si grande peine

Pourquoi au cœur fébrile serrement

Pourquoi l’envie du collier qui tant serre

Ne serais-je donc pas homme maintenant

 

J’ai mal grandi et le chemin des villes

Rest' un mystère à mon âme d’enfant

Dis  donne-moi Dieu la grâce subtile

D’être un enfant qui sait devenir grand

 

Musique

 

Dis  donne-moi Dieu la grâce subtile

D’être un enfant qui sait devenir grand

D’être un enfant qui sait devenir grand

 

Même si je suis un homme
Paroles / Musique : André Lejeune

Introduction

           

Depuis quelques jours je veux

 T’apprendre la seule vérité

Celle qui te dévoilera ma vraie sensibilité

Puisque toujours c’était toi

Qui a  voulu tout diriger

Et  même si je suis un homme

Tu  m’as souvent fait pleurer

  

Pour toi l'amour n'est qu'un jeu

Qui ne dure qu'un instant

Tu repousses les plus grandes joies

Tu oublie les bons moments

D'ailleurs t'a changé ma vie

Mais il ne faut pas oublié

Que même si je suis un homme

Je peux quand même, être attristé

 

Tu sembles bien convaincue

Que tout ce qui compte pour moi

C’est ton corps et non ton cœur

Qui est implacable et froid

Quand je te dis au téléphone

Qu’ils sont tristes les jours sans toi

Tu dis que je ne suis qu’un homme

Que je n’ai pas d’autres choix

 

Maintenant tu viens me dire

Que l’on doit se séparer

Mon cœur ne peut supporter

La  douleur de cette pensée

Et même si je suis un homme

Mes pleurs ne semblent cesser

Et même si je suis un homme

Mes pleurs ne semblent cesser

 

Et même si je suis un homme

Mes pleurs ne semblent cesser

 

C'est mon rêve

Paroles : Normand Verret et
musique: Dany Provost et Normand Verret


Introduction

Je travaille tout les jours
je travaille pour l'amour
l'amour de la musique
et je chante mon coeur

D'là musique toute les nuits
pour égayer ma vie
mais je reste dans l'oublie
et je chante mon coeur
et je chante mon coeur.

REFRAIN
Je vois tout les projecteurs
Toute les caméras s'allument
Je chante à travers le monde
mais en rêve, c'est mon rève

Un jour y aura mon nom
illuminé de néon
je serai une étoile
et je chante mon coeur
et je chante mon coeur

MUSIQUE

REFRAIN


Et pour vous mes amours
je chanterai nuits et jours
nous vivrons d'émotions
et je chante mon coeur

Des chansons de bonheur
et j'en serai l'auteur
car je suis un chanteur
et je chante mon coeur
et je chante mon coeur

REFRAIN ; (2 fois)

 

La Solitude

 
Auteur-compositeur :  Normand Verret
 
Introduction:  Am
Am                                E
Moi  qui étais seul dans la vie
Dm                 Am
Moi qui ai souffert
C                        Dm
Souffert de la solitude
G                          Am
J'ai maintenant des amis
 
 
Toi à qui je me suis confiée
Tu ne m'as pas trahie
Tu s'ras toujours mon amie
Jusqu'à la fin de ma vie
 
Refrain
C                        G
Toi qui es mon ami
Am                
Que tu sois loin
E              
Tu le resteras
C                          G 
Toi à qui j'ai donné ma confiance
Am                        E
J'espère qu'un jour, on le regrettera pas
 
 
Je te remercie, parce que peut-être
Si je n't'avais pas eu
Je s'rais encore dans ma prison
Ce que j'appelle la solitude.
 
REFRAIN
 
Toi, qui occupes mes pensées
J'espère qu'un jour, t s'ras près de moi
Et que nous ne connaîtrons plus ce mot
Ce que j'appelle,  La Solitude, la Solitude, la Solitude...

 

Pardonnez-moi Madame

Auteur: Normand Verret
Compositeur: Normand Verret et Dany Provost

C'est vous madame qui m'avez charmé
Pardonnez-moi je n'peux vous faire entrer
Mes paroles ont "flirté" vos pensées
Ou nos idées ont trop vagabondé

Mais pourtant vous êtes belle madame
Cet amour ne pourrait être qu'un drame
Je sais bien que mon coeur s'enflamme
Et pourtant je n'peux dire que ceci

Refrain
Je suis un homme marié
Je n'peux que vous donner
Un amour passagé
Qui pourrait tout briser
Vous m'avez enflammé
Avec ce long baiser
Je n'pourrais m'pardonner
L'atroce vérité

J'avais rêvé d'un moment de folie
Je n'avais pensé qu'à vous dans mon lit
J'avais oublié déjà que dans ma vie
J'avais vécu cet instant de magie

Et pourtant, ne pleurez pas madame
Je voudrais bien effacer ce drame
Vous faire oublier que votre coeur s'enflamme
Et pourtant je n'peux dire que ceci

Refrain

(musique)

C'est bien de vous madame que j'avais rêvé
Éteignons cette flamme car j'aime une autre femme
C'est bien de vous madame dont j'avais rêvé
Éteignons cette flamme car j'pourrais bien vous aimer

 

Un enfant de débauche

G
Quand je suis né, je suis né en automne
                                          C               G
Quand je suis né, mon père ma toujours dit
                                       C
Que je ferais, un enfant de débauche,
             G          D                    G  C
Que je ferais, un enfant sans souci.
 
Refrain
G                                                                  D   
Et moi ça mais égal , du whisky j'en prend pas mal
                                                                     G  
Je m'occupe de rien, je prend la vie  comme elle vient.  (Bis)
 
 
À sept ans on m'envoie à l'école
À quatorze ans j'en sort librement
À dix-huit ans mais j'ai faite la folie
De m'être la main sur un p'tit verre de vin
 
Refrain
 
À vingt-cinq ans mon père me maria
Six mois apprêt ma femme me laissa
Alors j'ai pris ma bouteille pour ma femme
Et j'ai juré de ne jamais la quitté
 
Refrain
 
À quarante ans mon père me demande
De partagé mes biens avec les siens
Alors j'ai dit y a pas partage à faire
C'est ma bouteille qui est mon seul héritier
 
Refrain
 
À soixante ans avant qu'on m'envoie en terre
Me souvenant que mon père ma toujours dit
Que je ferais un enfant de débauche
Que je ferais un enfant sans souci
 
Refrain

 

Gaby

Paroles et musique :  Normand Verret   Tonalité: G
G                                                C
Tu sais Gaby avoir des amis, c'est bon pour toute la vie
D                                                        C               G   
Prendre le temps d'arrêter un moment, tu vivras longtemps
G                                        C
Et travailler sans s'arrêter, tu risques de crever
        D                                                     C           G 
Suis ton chemin, frappe dans tes mains, tu iras très loin.
 
 
Refrain:
G                             C                                      B/C/Db/D
Gaby Gaby Gaby, je t'avais promis cette chanson
D                                              C              D            G
Gaby mon p'tit Gaby, à tout problème y'a une solution
G                                             C               B/C/Db/D
Gaby Gaby Gaby, tu devrais passer à l'action
D                                           C        D            G
Gaby mon p'tit Gaby, je serais fier de mon garçon
 
 
Y'a des journées qu'on voudrait crever, et d'autres tout recommencer
Y'a des matins qui s'passe rien, pour gagner son pain
Travaille le jour, sors de ta cour, et fait lui la cour
Au prochain détour, ce sera ton tour de vivre l'amour.
 
 
Refrain
 
Musique
 
Refrain   (2 fois)